Toutes les publications

Non à l'invasion de l'Ukraine! Ouvrons les frontières à tous les réfugié.e.s!
No to the invasion of Ukraine! Open the borders to all refugees!

L’Association Québécoise des infirmières et infirmiers joint sa voix à celle de nos collègues à travers le monde pour dénoncer l’invasion de la nation souveraine de l’Ukraine par des forces Russes. La guerre et les souffrances qu’elle engendre sont des désastres humains qui n’ont aucune justification. Nous sommes de tout cœur avec le peuple Ukrainien, ainsi que les milliers d’opposants Russes qui se mobilisent contre la guerre à travers le pays et font face à une répression violente.

Les infirmières et infirmiers ainsi que les milieux de soins en zone de guerre doivent être protégés. Déjà nos collègues à Kyiv et Kharkiv ont dû transférer des patients, dont des enfants, dans des abris anti-bombes pour se protéger des attaques. Une clinique de Kharkiv aurait été touchée par un obus. Des attaques sur des hôpitaux et des soignants doivent être dénoncés et la convention de Genève appliquée en tout temps. Les hôpitaux et les soignants ne sont pas une cible ! Il est fondamental de maintenir l’accès aux soins et à l’aide humanitaire.

Nous appelons également au gouvernement Canadien et à tous les gouvernements du monde d’ouvrir leurs frontières à tous les réfugiés de guerre, qu’ils viennent de l’Ukraine ou de tout autre pays en proie à des conflits armés. De nombreux étudiants africains en Ukraine ont fait face à du racisme en tentant de quitter le pays. C’est inacceptable. Les réfugié.e.s, peu importe leur origine, leur religion ou la couleur de leur peau, devraient pouvoir trouver refuge ici et ailleurs. Accueillir des réfugiés, c’est sauver des vies. Nous allons continuer notre travail de longue date de faire pression sur le gouvernement canadien pour qu’il ouvre les frontières à tous les réfugiés.

À nos collègues de l’Ukraine : солідарність!

 Si vous le pouvez, donnez au Centre pour le développement des soins infirmiers de l’Ukraine, un organisme fondé par Kateryna Balabanova, une infirmière devenue médecin, pour promouvoir et défendre la profession infirmière en Ukraine. Nous sommes en contact actuellement avec les centre pour déterminer la meilleure façon d’acheminer les dons. Nous vous garederons au courant. En attendant, des organismes comme la Croix-Rouge et World central Kitchen sont déjà sur le terrain et ont besoin de votre soutien.

***

The Quebec Nurses Association is adding it’s voice to those of colleagues around the world to denounce the Russian invasion of the sovereign nation that is Ukraine. War and the suffering it creates are human disasters that have no justification. We stand with the people of Ukraine, as well as the thousands of Russians who’ve taken action to oppose their governments actions, even in the face of brutal repression.

Nurses and healthcare workers in war zones must be protected. Already our colleagues in Kyiv and Kharkiv have had to transfer patients into bomb shelters, and a clinic in Kharkiv has been hit by shellfire. Attacks on hospitals and healthcare personnel must be denounced and the Geneva convention applied at all times. Hospitals and nurses are never a target! It is fundamental to maintain access to care and humanitarian aid.

We call on the Canadian government and all governments to open their doors to refugees fleeing war, from Ukraine and any other country where there are violent conflicts. Many students from African countries studying in Ukraine were confronted to racism as they were attempting to flee. This is unacceptable. Refugees, regardless of where they are from, their religion or their skin color, must be able to find a safe haven here and elsewhere. Welcoming refugees saves lives. We will continue our long standing work to pressure the Canadian government to open its borders to all refugees.

To our colleagues in Ukraine: солідарність!

To those wanting to help, please donate to the Center for Nursing development, a center founded by Kateryna Balabanova, a former nurse, now a physician, to promote and defend the nursing profession. We are in contact with them to establish the best way to donate, we will keep you updated. In the meantime, organizations like the Red Cross and World Central Kitchen are already on the ground and need your support.

Rechercher