• AQII

Note politique 2 : Recrutement et rétention du personnel infirmier

Deuxième note politique présentée à la ministre de la santé et des services sociaux, Danielle McCann, ainsi qu'au critique en santé de la deuxième opposition, Sol Zanetti, dans le cadre des rencontres Action Jeunesse.


Définition de la problématique:

La pénurie infirmière actuelle s’explique en partie par un faible niveau d’attractivité dans les milieux les plus touchés: notamment les soins de longue durée et le milieu hospitalier. La rétention a également diminué dans quelques régions du Québec. L’Outaouais se démarque particulièrement: le taux de rétention de la relève est passé de 80,8% en 2008 à 62,2% en 2013[1]. Le taux par CIUSSS n’est pas disponible, mais de nombreux milieux font état de problèmes de rétention et/ou de recrutement[2] [3] [4] [5].

Bien que cette problématique relève normalement des institutions elles-mêmes, la situation semble suffisamment critique pour nécessiter l’attention du Ministère de la santé et des services sociaux.

Impacts de la problématique:

- Impact négatif sur la qualité des soins causé par:

o un très haut taux d’infirmières novices

o la perte de personnel expérimenté

- Diminution de la satisfaction au travail, entraînant un plus haut taux d’absentéisme.

- Coût élevé pour les institutions du roulement de personnel [6]

Le taux d’épuisement professionnel dans un milieu est un facteur déterminant dans la mortalité des patients[7]. Lorsque les infirmières évaluent que les effectifs ne sont pas suffisants, le taux de mortalité des patients dans les 30 jours suivant l’hospitalisation risque d’être augmenté de jusqu’à 17 décès par tranche de 1000 patients (op.cit.).

Recommandations:

Des meilleures pratiques en gestion pour augmenter le recrutement et la rétention ont été développées dans les années 90 qui pourraient être appliquées au Québec, et elles ont fait leurs preuves. [8] [9]

1) Décentraliser les structures décisionnelles des institutions en santé. Avoir des gestionnaires visibles et disponibles. Orienter l’organisation vers un système compréhensif de gestion participative de manière à ce que les décisions relatives aux soins soient prises par le personnel soignant, et non seulement par l’administration.

2) Inclure les taux de rétention, d'absentéisme et de congés de maladie dans les indicateurs de performances des CIUSSS.

3) Établir une planification à long-terme des ressources humaines, en anticipant les périodes d’achalandage élevé et en assurant une dotation en conséquence.

4) Développer des politiques formelles de conciliation travail-famille pour augmenter l’attraction et réduire l’absentéisme[10].

5) Favoriser l’autonomie professionnelle en retirant le pouvoir discrétionnaire des milieux sur le champs de pratique infirmier, ou du moins engager les milieux à justifier le retrait d’activités réservées auprès des Conseils des infirmières et infirmiers (CII) du CIUSSS.

6) Rendre les données sur la rétention du personnel, les ratios infirmières-patients et toutes les données administratives du réseau disponibles et accessibles pour les chercheurs et scientifiques. Ainsi pouvant créer un réseau d’entraide entre les différentes institutions ayant des taux élevés et moins élevés de rétention.

7) Offrir des postes à temps plein à tous les titres d’emploi, incluant les préposés aux bénéficiaires et les infirmières auxiliaires[11].

8) Stabiliser les horaires, incluant ceux des postes à temps partiel, en les rendant disponible au moins un mois à l’avance pour tous les titres d’emploi.

[1] Portrait de la relève infirmière 2017-2018, p. 32, OIIQ. Repéré à https://www.oiiq.org/documents/20147/3410233/Portrait-releve_2017-2018.pdf


[2] Boivin, J., Ntetu A.L. et Poirier, D. (2009). Facteurs explicatifs de la non-rétention: étude de la situation au service régional Info-Santé et Info-Social du Saguenay-Lac-St-Jean. L’infirmière clinicienne, vol. 6 no. 1. Repéré à : http://revue-infirmiereclinicienne.uqar.ca/Parutions/pdf/InfirmiereClinicienne-vol6no1-Boivin_Lutumba_Poirier.pdf


[3] Radio-Canada 23 février 2018. Repéré à: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1085578/penurie-infirmieres-delais-ciusss-mcq


[4] Radio-Canada 15 janvier 2019. Repéré à: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1147034/penurie-main-oeuvre-hopital-sainte-anne-des-monts


[5] Daoust-Boisvert, A. (2018). Un meilleur sort pour les infirmières. Le Devoir. https://www.ledevoir.com/politique/quebec/536054/sante-les-aspirantes-ministres-croisent-le-fer


[6] Waldman, J. D., Kelly, F., Aurora, S., & Smith, H. L. (2004). The shocking cost of turnover in health care. Health care management review, 29(1), 2-7.


[7] https://www.fcass-cfhi.ca/Migrated/PDF/ResearchReports/OGC/tourangeau_f.pdf


[8] Forces of Magnetism, American Nurses’ Association. Repéré à https://www.nursingworld.org/organizational-programs/magnet/history/forces-of-magnetism/#2


[9] Environnements de travail sains et attrayants: Les hôpitaux Magnétiques FIQ, 2013. Repéré à : http://www.fiqsante.qc.ca/wp-content/uploads/2017/02/2013-fascicule-tot-4-hopitaux-magnetiques-fr.pdf?download=1


[10] Dodeler et Tremblay, « La conciliation emploi-famille/vie personnelle chez les infirmières en France et au Québec : une entrée par le groupe professionnel », Revue Interventions économiques [En ligne], 54 | 2016, mis en ligne le 01 mars 2016, consulté le 22 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/interventionseconomiques/2700


[11] La Nouvelle Union 23 janvier 2019. Repéré à: https://www.lanouvelle.net/2019/01/23/des-postes-accessibles-pour-tous-les-infirmiers-et-infirmieres-de-la-region/

81 vues

Posts récents

Voir tout

Association Québécoise des Infirmières et Infirmiers

Quebec Nurses' Association

politique de confidentialité

©2019 by association.