• AQII

L'AQII à l'Assemblée nationale

Cette année encore, l'AQII a pris part aux Rencontres action jeunesse organisées par Force Jeunesse. Plusieurs notes politiques ont été remises à des députés et des ministres, notamment à Mme. Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants et à M. Sol Zanetti, porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de santé et services sociaux.


Plusieurs notes politiques ont été rédigées, toutes n'ont pas pu être présentées à des politiciens, mais ces notes demeurent dans le publications importantes de l'AQII. Voici les recommandations de l'AQII sur le recyclage dans les centres hospitaliers, rédigé par les infirmières Ioana Viorela Voicu et Julie Laurence de l'AQII. Bien qu'elle n'ait pas encore été présentée à l'Assemblée nationale, elle contient des informations et des recommandations importantes:


Les changements climatiques ont et auront de plus en plus un impact majeur sur la population mondiale et locale. Hormis la nécessité évidente d’agir pour réduire les conséquences planétaires, plusieurs effets néfastes locaux sont à prévoir. La pollution est associée à une augmentation du risque d'accident vasculaire cérébral, de maladie cardiaque, de cancer du poumon et de maladies respiratoires chroniques et aiguës, y compris l'asthme (OMS, 2018). Ces risques sont davantage importants pour les personnes vulnérables, dont les enfants et les personnes âgées.

Actuellement, le réseau de la santé est responsable d’approximativement 37% des matières résiduelles du sous-secteur institutionnel au Québec (RECYC-QUÉBEC, 2009). Le taux de récupération des déchets n’étaient estimé qu’à 11%, soit un des plus faibles du secteur (RECYC-QUÉBEC, 2009). Bien, que 15% des déchets représentent potentiellement un danger de contamination des sols, jusqu’à 85% sont comparables aux déchets domestiques et donc sans danger (OMS, 2015). Ainsi, une grande partie de ces détritus peuvent être soumis à des centres de recyclage ou de compostage.

Recommandations

Avec l’enjeu environnemental qui prend de l’ampleur au Québec, il serait plus que temps d’entreprendre des actions concrètes pour réduire la production et améliorer la gestion des déchets dans ce secteur. Parmi les recommandations retenues, nous retrouvons :

1) Mettre en place des responsables de la gestion des déchets avec des objectifs de rendement visant la diminution de la production des déchets, ainsi qu’un comité vérificateur au sein du ministère. Quelques exemples concrets à l’hôpital :

● Effectuer un passage numérique, réduire la quantité de documents imprimés

● Augmenter la quantité de matériel réutilisable

● Diminuer les plastiques à usage unique non-nécessaire (ex : les sacs de plastique voués au transport)

● Mettre en place des systèmes de compostage dans les cuisines et de redistribution de la nourriture encore utilisable.

● Mettre en place des systèmes de compostage sur les unités de soins pour les matériaux recyclables (emballage pansements, emballage aiguilles, etc.)

2) Inciter des compagnies à innover dans le sens de la gestion écoresponsable des déchets des hôpitaux en lançant des appels d’offre en ce sens.

Actuellement, les établissements peuvent décider localement de quelles mesures entreprendre. Nous croyons que ces mesures devraient être généralisées partout au Québec dans le but d’agir collectivement pour se conformer aux recommandations du GIEC. Pour permettre de valider les démarches et de mettre en place ce système dans un endroit doté de ressources, nous suggérons que ce plan débute dans la ville de Montréal. La mairesse de Montréal a annoncé des plans ambitieux dans la réduction des déchets de la ville (Radio-Canada, 2019). Québec pourrait ainsi travailler de pair avec cette municipalité dans le but de développer pour ensuite répandre la pratique.

Références :

Organisation mondiale de la Santé (OMS). (2015). Les déchets liés aux soins de santé. Repéré à http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs253/fr/

Organisation mondiale de la Santé (OMS). (2018). WHO Global Ambient Air Quality Database. Repéré à https://www.who.int/airpollution/data/cities/en/

Société québécoise de récupération et de recyclage (RECYC-QUÉBEC). (2009). Portrait de la gestion des matières résiduelles dans le sous-secteur institutionnel au Québec 2004-2009 : rapport synthèse. Repéré à https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/portrait-gmr-ici04-09.pdf

Roy, J., P. Tschakert, H. Waisman, S. Abdul Halim, P. Antwi-Agyei, P. Dasgupta, B. Hayward, M. Kanninen, D. Liverman, C. Okereke, P.F. Pinho, K. Riahi, and A.G. Suarez Rodriguez (GIEC). (2018). Sustainable Development, Poverty Eradication and Reducing Inequalities. In: Global Warming of 1.5°C. An IPCC Special Report on the impacts of global warming of 1.5°C above pre-industrial levels and related global greenhouse gas emission pathways, in the context of strengthening the global response to the threat of climate change, sustainable development, and efforts to eradicate poverty. Repéré à https://www.ipcc.ch/sr15/chapter/chapter-5/

Radio-Canada (2019). L'administration Plante souhaite un Montréal « zéro déchet » d'ici 2030. Repéré à https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1350201/montreal-plan-gestion-matieres-residuelles-objectif-zero-dechet-2030


31 vues

Posts récents

Voir tout

L'AQII dans les médias

Voici quelques apparitions de votre association dans les médias: À l'émission Je vote pour la science À l'émission Les voies du retour Dans le journal Métro Mémoire déposé à la commission parlementair

Association Québécoise des Infirmières et Infirmiers

Quebec Nurses' Association

politique de confidentialité

©2019 by association.